Toxine botulique

La toxine botulique traite les rides d'expression du visage en diminuant l’action des muscles sous-jacents. Elle ne comble pas des rides comme les injections de comblement mais détend les zones traitées, tout en conservant une mobilité suffisante pour satisfaire à l’expressivité du visage.

 

En médecine esthétique, il a été découvert que de faibles quantités de cette substance peuvent, en diminuant la contraction de certains muscles particuliers du visage, réduire parfois très spectaculairement les rides d'expression associées a ce muscle. 

Les zones traitées avec de bons résultats sont : les rides horizontales du front, les rides verticales inter-sourcilières, les rides de la patte d'oie aux coins des yeux.

 

Minuscules injections à quelques millimètres de profondeur réparties sur les muscles peauciers du front ou intersourcilliers, et aussi sur les muscles de la patte d’oie et la queue du sourcil si celui-ci est attiré vers le bas.

Le produit : Endotoxine botulique

C'est un médicament utilisé depuis longtemps, en particulier pour les spasmes des paupières, visage ou cou. En comparaison, les doses utilisées en médecine esthétique contre les rides et ridules sont très faibles.

 

Des petites ecchymoses peuvent apparaître mais disparaissent vite. Des sensations surviennent dans la semaine qui suit, à type de tiraillements du front ou sensation de tension. La mobilité est diminuée mais pas figée si les doses sont légères. 

Au bout de 4 à 6 jours, les résultats sont visibles : effet de lissage  spontané de la moitié supérieure du visage. Le front est lisse, ayant perdu son caractère sévère, et triste. Les plis des pattes d’oie sont très diminués.

 

La durée réelle d'action du produit est de 3 à 5 mois, mais on peut considérer que l'effet sur les rides va augmenter avec le nombre de séances. En effet, les muscles traités perdent petit à petit l'habitude de se contracter. En pratique, on arrive après 3 à 4 séances à ne traiter que tous les 6 mois voire 9 a 12 mois.