Suivi personnalisé

La médecine anti-âge étant une médecine préventive, il est souhaitable d'adopter le plus tôt possible une bonne hygiène de vie. Depuis le plus jeune âge, mais particulièrement à partir de 40 ans, la médecine anti-âge permet d'évaluer les facteurs de risque de vieillissement prématuré, et d'agir afin de préserver son capital santé.

Dès le plus jeune âge

• Combattre les risques d’obésité 

• Eviter l’exposition solaire, hydrater la peau toute sa vie

A l'adolescence

• Avoir une alimentation équilibrée et adaptée à la croissance 

• Veiller au surpoids qui aggrave les risques d'obésité 

• Eviter le tabac, l'alcool, l'abus de soleil et faire du sport 

• Hydrater sa peau, éviter le nettoyage agressif

30 / 35 ans

• Avoir une alimentation équilibrée, variée et de qualité 

• Savoir son taux de DHEA qui sera la base pour les futures années 

• Bien hydrater sa peau et utiliser des crèmes anti-âge 

• Etc ...

40 ans : examen général

• Bilan biologique complet (cholestérol, triglycérides, sucre ...) 

• Examen cardiaque d'effort, échographie et bilan radiologique 

• Mammographie (tous les 2 ans), frottis vaginal (tous les ans) 

• Etc ...

A partir de 45 ans

• Surveiller son taux de cholestérol, triglycérides et de sucre 

• Pratiquer un bilan nutritionnel et doser le stress oxydant 

• Rechercher une prédisposition aux maladies cardio-vasculaires 

• Etc ...

A partir de 50 ans

• Établir un bilan hormonal (DHEA, hormones thyroïdiennes, etc...) 

• Dosage des neurotransmetteurs en cas de troubles (sommeil ...) 

• Bilans biologiques complets 

• Etc ...

Après 60 ans

• Etre + attentif aux colon, prostate, seins, ovaires, utérus, yeux 

• Faire une densitométrie osseuse pour l'ostéoporose 

• Surveiller le coeur et diminuer les facteurs de risque 

• Etc ...